Campagne : Le secret de Valentum (en cours)

Aller en bas

Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Empty Campagne : Le secret de Valentum (en cours)

Message par Arno le Mar 4 Déc - 18:26

Voici un petit pavé pour ceux qui on du courage et désirent revivre ou découvrir le premier chapitre des aventures des réveurs d'Ellynnia.

Acte 1 : Le médaillon

Un groupe d'aventurier se rendait dans la grande cité de Kelsburg lorsque leur diligence fut malencontreusement victime d'un accident. Parmi les infortunés compagnons de ces aventuriers se trouvait un marchand, représentant du syndicat (la guilde de marchant la plus influente de tout le royaume) du nom de Reinhardt Von Everec et une demi-elfe prénommé Mila, assistante et apprentie du grand érudit impériale Nikeleas.

Reinhardt Von Everec
Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Vonevr10

Mila
Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Mila10

Après quelques jours dans le froid des montagnes et de l’hiver, après avoir traversé des grottes et des anciennes ruines oubliées, vue des monstres et des machines d’un autre âge, les aventuriers arrivèrent à Kelsburg en vie. Reinhardt Von Everec embaucha les aventuriers qui lui avaient sauvé la vie pour retrouver un mystérieux médaillon. D'après le peu renseignement qu'il parvint à glaner, le marchand conseilla aux aventurier de s’intéresser à un ingénieur gnoblin du nom de Grandull ou d’enquêter sur un gang mystérieux du nom des vengeurs écarlates.

Dès leurs premiers jours à Kelsburg, les aventuriers furent frappés par les tensions qui règnèrent entre les gnoblins et les autres races, notamment les représentants de l'autorité de la cité. Il n’était pas rare que dans les grandes villes, les gnoblins soient régulièrement rabaissé, mais à Kelsburg, la tendance était au-delà de quelques brimades et coup de pied au cul.

Les aventuriers se rendirent donc chez Grandull afin de rencontrer le fameux ingénieur gnoblin qui pourrait les mener au médaillon. Arrivé sur la grande place de la ville, un groupe de gnoblins, tous vêtu d’un bandana rouge sortit de la boutique de l’ingénieur. Léonard un gnoblin ingénieur et alchimiste avait hâte de rencontrer le fameux Grandull dont la renommée d’ingénieur dépassait les frontières du royaume. Il s’entretint longuement avec lui pendant qu’Adler, un gars avec une rapière, inspectait le bâtiment pour trouver un moyen d’entrer.

Après ce premier contact, les aventuriers rencontrèrent Mila, la demi-elfe qui avait fait le voyage en leur compagnie. Elle leur parla de ses recherches et les aventuriers de leur quête. Au fil de la discussion, les aventuriers découvrirent que les recherches de Mila et le médaillon étaient liés. La demi-elfe expliqua aux aventuriers que le médaillon qu’il recherchait était en réalité la « clef de Valentum », un mystérieux artefact datant de l’époque de la régence et permettant d’ouvrir la porte de la cité perdue de Valentum. Elle demanda aux aventuriers de la tenir au courant de toutes leurs découvertes. Elle leur confia également qu’elle souhaiterait étudier l’artefact s’il le retrouve.

Après de longues soirées arrosées à la liqueur de navets (spécialité local) et autres bières, Léonard, le gnoblin du groupe, parvint à se lier d'amitié avec un groupe de voyous gnoblins membre des fameux vengeurs écarlates. Il apprit que les vengeurs écarlates était un gang composé uniquement de gnoblins et qu’ils étaient en grande partie responsable des tensions grandissante avec les autres races. Plus les verres descendaient, plus Léonard se confiait et se vantait de ses talents d'alchimiste. Les vengeurs écarlates y virent l'occasion de se fournir en explosif et Léonard y vit l'occasion de s'infiltrer parmi le gang pour en apprendre plus.

Léonard, peu habitué à boire de telles quantités perdit connaissance sur la table de la taverne en compagnie de ses nouveaux amis. Contre toute attente, ce malheureux événement renforça la sympathie des membres du gang envers le gnoblin. Il fut présenté à leur chef, un gnoblin du nom d'Isuldar qui mit Léonard au défi de fabriquer 3 potions explosives. S'il réussissait, le chef de gang promit de passer une commande importante à l'alchimiste. Un défi en apparence facile, mais ce n’était pas sans compter la présence du frère d’Isuldar, un amateur d’alchimie. Alors que Léonard était en pleine préparation de sa mixture, le jeune gnoblin curieux se pencha un peu trop pour voir l’alchimiste au travail. Il trébucha, tomba sur la potion presque prête qui explosa aussitôt faisant exploser au passage quelques lattes du parquet et la tête du frère d’Isuldar. Léonard parvint à s’enfuir grâce au concours de ses camarades de beuveries de la veille qui le trouvaient : « trop rigolo pour qu’il meure tout de suite ».

Le lendemain, Léonard retrouva ses compagnons à la taverne des trois truites dans le quartier portuaire. Malheureusement, les gnoblins l’attendaient en compagnie d’Isuldar qui comptait bien venger la mort de son frère. Le courage n’étant pas la principale vertu des membres du gang, la moitié de la bande prit ses jambes à son cou lorsque Ludwig poussa un terrible cri de guerre. Devant la fuite de la moitié de ses hommes, Isuldar ordonna la fuite de l’autre moitié. S’en suivit une course poursuite sur les quais de la ville. Adler, le gars en noir dont personne ne connait le véritable rôle au sein du groupe, fusa comme un éclair. Il était sur le point de rattraper le chef du gang, il sauta sur lui, mais Isuldar senti l’attaque venir et se décala d’un pas au dernier moment. Adler atterri tête la première sur les pavés du port de Kelsburg. Mais il n’avait pas dit son dernier mot, il se releva aussitôt et repris sa course avant de chuter une seconde fois, laissant le champ libre aux gnoblins qui s’échappèrent par un tunnel en contrebas. Adler tenta de les rejoindre, il sauta du quai pour rattraper les gnoblins dans les égouts, mais là aussi il chuta maladroitement, offrant un nouveau contact viril aux pavés du port et laissant le temps aux gnoblins de verrouiller la porte.

La piste du gang des vengeurs écarlates devenu risquée, les aventuriers décidèrent de se rabattre sur la piste de l’ingénieur. Léonard tenta de soutirer des informations à l’ingénieur qui devint terrorisé lorsqu’il prononça le nom des vengeurs écarlates. Il mit le groupe dehors avant de fermer sa boutique précipitamment.

Les aventuriers à cours d’idée décidèrent d’informer Reinhardt Von Everec de leurs avancement et dans la foulée lui demandé d’user de son influence auprès de autorités pour leur demander d’intervenir afin de mettre le gang hors d’état de nuire. Le marchand apprit au groupe qu’il avait déjà tenté cette approche, mais qu’en l’absence du comte, c’était son chambellan, Gisbert Von Aldberg qui prenait cette décision et que ce dernier refusait d’intervenir. Dans la foulée, ils informèrent également Mila de leur avancement et de leur déboire avec l’ingénieur dans l’espoir qu’elle les aide à regagner sa confiance. Elle promit qu’elle irait le voir pour tenter d’obtenir les informations voulu.

Le lendemain après-midi, les aventuriers découvrirent la boutique de l’ingénieur ravagé et celui-ci mort en plein milieu de ses inventions, son système de sécurité entièrement détruit. Après analyse, Léonard fut surpris lorsqu’il remarqua que les accroches en acier des arbalètes de l’ingénieur avait été tranché net. Après enquête dans les affaires personnelles du gnoblin, les aventuriers découvrirent les plans du médaillon et des pièces détachés de l’objet. Visiblement il semblerait que les vengeurs écarlates aient demandé à l’ingénieur d’en fabriquer une copie.

Léonard utilisa ses talents d’ingénieur pour tenter d’assembler les parties du faux médaillon. Les aventuriers apportèrent le tout à Mila, qui grâce à ses connaissance de la légende de Valentum et de l’histoire de l’ancien empire put découvrir l’emplacement du véritable artefact : une ancienne base magitech caché dans les montagnes non loin de Kelsburg.

Après un voyage d’une demi-journée sur les routes et encore quelques heures dans un dédale de grottes, Adler, le mec furtif, comprit qu’il connaissait cet endroit. Le cadavre du démon gigantesque et le vieux golem devant la haute structure métallique d’architecture gothique ne trompait pas. Il l’avait traversé avec ses compagnons d’infortune lorsqu’il tenta de rejoindre la ville après l’accident de diligence.

Les aventuriers s’aventurèrent dans la ruine à la recherche de l’objet tant convoité. Ils combattirent des démons, saignèrent beaucoup et après un duel sous-marin contre un poisson vorace qui avait gobé le médaillon devant leurs yeux, ils furent enfin en possession de la clef de Valentum. Mais ils n’étaient pas au bout de leur peine. Un groupe d’homme en noir les attendaient à la sortie du complexe.

Le démon gigantesque se réveilla, tuant un à un les hommes en noir, laissant le champ libre aux aventuriers pour préparer le terrain. Ludwig agrippa Léonard, pétrifié de peur et courut en direction de l’antique Golem magitech dans l’espoir que le gnoblin reprenne ses esprits et parvienne à réactiver la machine. Malheureusement, le démon propulsa un cadavre sur Ludwig qui s’effondra sur le sol. Bloqué par le poids mort, le plan semblait compromis. Contre toute attente, Léonard parvint à surmonter sa peur et à rejoindre le golem pendant que ses compagnons occupaient le démon à l’autre bout de l’esplanade. Après quelques tâtonnements avec les commandes de la machine, l’ingénieur parvint à déclencher le canon du golem projetant le démon dans le gouffre.

Les aventuriers retournèrent à Kelsburg fatigué et blessé, mais victorieux et bientôt riche. Ils donnèrent le médaillon à Reinhardt, récupérèrent un coffre rempli de pièces de bronze en échange et le dépensèrent. Ils rencontrèrent enfin Nikeleas, le maitre de Mila, lorsqu’ils lui rendirent visitent pour faire leur rapport sur leur quête du medaillon, les hommes en noir et les soleil brisés qu'ils utilisaient en symbole. L’érudit, impressionné et inquiet leur demanda aux aventurier de rester dans les parages. Il pourrait avoir un travail à leur confier.

Nikeleas
Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Nikele10

Pendant ce temps, la ville ne parlait que d’un grand tournoi de pareil (le jeu de dés culte) organisé au dernier moment par un mystérieux inconnu.

N’oublions pas les loups garou qui ne sont jamais bien loin.
Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Loup_g10


Dernière édition par Arno le Mar 4 Déc - 21:40, édité 2 fois

_________________
()_/)
( °-°)
(") (")
aidez lapin à conquérir la terre en le copiant dans votre signature
Arno
Arno

Messages : 204
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 34
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Campagne : Le secret de Valentum (en cours) Empty Re: Campagne : Le secret de Valentum (en cours)

Message par Arno le Lun 25 Fév - 18:45

Acte 2 : La révolte

Quelques jours après leur périlleuse mission, les aventuriers furent convoqués dans le bureau de Reinhardt Von Evrec. Mais ce n'est pas leur employeur qu'ils rencontrèrent, mais son supérieur au sein de la guilde du Syndicat dans le bureau sans dessus dessous de Reinhardt. Ce dernier appris au groupe que Von Evrec avait disparu et les questionna sur les missions qu'il leurs confia. Lorsque le médaillon fut évoqué, l'homme avoua ne pas être au courant de cette histoire et demanda aux aventuriers de retrouver Reinhardt afin que ce dernier s'explique.

Après une brève enquête, ils découvrirent que le marchand avait pour habitude de se rendre dans un lieu de "divertissement" clandestin dans les égouts.

Le personnel du bordel clandestin informa le groupe que le marchand était bien présent, mais que des "hommes en noir" l'avait emmené. En questionnant les mendiants et quelques criminels, les aventuriers découvrirent l'emplacement de la "base" de ces hommes en noir. Mais, après une tentative maladroite d'infiltration, Aris et Aelia se retrouvèrent prisonnier et retrouvèrent Von Everec dans leur cellule. L'homme était dans un état second. Il confia que d'après lui le médaillon était maudit. Qu'il torturait l'esprit et que ceux qui le possédait était tourmenté à jamais. Après quelques questions, il avoua qu'un mystérieux employeur avait payé une forte somme afin qu'il retrouve ce médaillon. Les aventuriers furent libéré après un brève entretien avec le leader des hommes en noir. Ils récupèrent le médaillon qu'il avait caché dans un puits près de l'aubergeet ramenèrent Reinhardt à son supérieur.

Ils décidèrent ensuite de mener Nikeleas au sous terrain utilisé par les hommes en noir qui se révéla être désert. L'érudit confirma la présence de magie au sein de ce sous-terrain.

Le sur-lendemain, Nikeleas contacta le groupe. Il partagea ses connaissances sur ce qu'il avait appris des hommes en noir et du soleil brisé (symbole de leur organisation). Ils s'agissait d'une ancienne secte appelée les fils de la pureté. Cette secte était persuadée que la Magie était responsable des guerres démoniques et que la détruire était le seul moyen de mettre fin à la menace. C'est d'ailleurs cette secte qui provoqua la chute de la fédération Magitech il y a plus de 7 siècles. De plus, il annonça avoir localisé plusieurs source magiques liées à leur base des égouts. L'une d'elle serait dans les égouts, une autre au château et la troisième dans la foret à coté de la cité.

Après enquête, la "base" des fils de la pureté se révéla être en réalité un patchwork de plusieurs salles, lié entre elle par des téléporteurs magique. L'entrée était dans les égouts, le centre sous un campement de la milice (le chateau originel de la famille du comte reconvertie) et la prison dans laquelle furent enfermé Aelia et Aris une geôle de la prison du château. Bise rencontra le Chancelier Gisberg Von Altberg afin de le mettre au courant de la présence d'un passage magique jusque dans le château. Sa qualité de mage blanc lui permit de découvrirent que l'homme était également versé dans les arts de la magie blanche et leur deux parlèrent plus de magie que l'affaire du passage et des fils de la pureté.

_________________
()_/)
( °-°)
(") (")
aidez lapin à conquérir la terre en le copiant dans votre signature
Arno
Arno

Messages : 204
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 34
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum